<BGSOUND SRC="http://www.sylviaganancia.com/SOUND1.WAV">

On nous l'aurait seulement raconté que nous aurions eu peine à le croire.
Pour ceux qui la connaissent, Sylvia Bennaïm, née a Paris, pouvait seulement
apparaltre comme une jeune femme, belle et douée d'infinies possibilités.
Par exemple, musicienne, nous l'avions entendue s'accompagnant à la
guitare, évoquer les chants ancestrals d'Israel. Nous fûmes tout de même
surpris en apprenant que, changeant de cap, elle se dirigeait délibérément
vers le modelage. Mais cet étonnement devait faire place instantanément à
la plus belle admiration. Allant d'emblée droit au but ,alors que tant d'artistes
espèrent en le bon vouloir des galeries artistiques, Sylvia Bennaïm a
retenu son propre stand à la foire de Paris, pavillon des ensembliers. Et le
succés a été immédiat. Il est vrai que réalisées seulement en trois mois, la
série de terres cuites qu'elle présentait portait ces deux éléments majeurs de
toutes création artistique: la poésie et le mystère.
Avec une sensibilité dont il faut rechercher trés loin les sources, dans l'antériorité
et l'intériorité, Sylvia Bennaïm a notament modelé des visages d'enfants
qui, émergeant des vagues de ruchers, à la fois statiques et en mouvement,
font de ces créations quelques chose de trés beau et de trés particulier.
Explorant des voies dont on se demande comment elle les a pressenties,
Sylvia Bennaïm ira sans doute trés loin dans le cheminement qu'elle
s'est trouvée.
André VIDAL

Amitiés France Israel fuin 82